Beni : « La nouvelle embuscade survenue sur l’axe Mbau-Kamango doit interpeller les FARDC et les UPDF » (Société civile)

Après plus d’une année d’accalmie sur l’axe routier Mbau-Kamango en territoire de Beni et une présence remarquable de deux armées FARDC et UPDF, la société civile de ce territoire se dit surprise de la nouvelle embuscade survenue la soirée de mercredi dernier sur cette route.  Dans un entretien téléphonique, jeudi 06 janvier 2022, avec la Voix de l’UCG, le vice-président des forces vives du territoire de Beni, Richard Kirimba a affirmé que cette nouvelle attaque aux cotés des positions de deux armées est une interpellation pour Kampala et Kinshasa.

« Nous disons que c’est une interpellation parce que cela montre en suffisance la capacité de nuisance de l’ennemi auquel on est entrain de faire face. Les autorités tant congolaises qu’ougandaises devraient considérer cet acte comme un message fort de la part de l’ennemi. C’est pour nous une raison de plus lorsque nous demandons à ce que cette question soit beaucoup plus traitée au niveau régionale par rapport à sa quintessence. Les rebelles auquel on fait face ne sont pas du petit calibre, et lorsqu’on veut les combattre, il ne faut pas qu’on se limite dans les petites collines », prévient-il.

Rappelons que deux civils ont perdu la vie dans une nouvelle embuscade des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) survenue l’après-midi de mercredi 5 janvier 2022, sur la route Mbau-Kamango, au nord du territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

L’incident est survenu entre les points kilométriques 45 et 47, selon des témoins qui ont emprunté la même route après cet incident.

Les victimes sont un conducteur de moto et sa cliente, tués par balle alors qu’ils revenaient de Kamango pour Oicha, chef-lieu du territoire de de Beni.

Signalons que cette embuscade est enregistrée après plusieurs mois d’accalmie sur cette route Mbau-Kamango.

Jackson SIVULYAMWENGE

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE