Butembo : la coordination urbaine de la jeunesse exige la délocalisation des positions militaires parsemées à travers la ville

 

La dégradation de la situation sécuritaire au Nord de la ville de Butembo au Nord-Kivu était au centre d’une séance d’échange sans tabou entre les jeunes de différentes structures de la jeunesse. Organisée à l’initiative de la coordination urbaine de la jeunesse, cette séance a eu lieu ce mardi 6 décembre 2022 au Centre de Lecture et d’Animation Culturel, (CLAC) au quartier Kambali en commune Vulamba.

 Au terme des échanges, plusieurs recommandations ont été arrêtées à savoir  la délocalisation de différentes positions militaires actuellement parsemées à travers plusieurs coins de la ville de Butembo précisément dans sa partie nord,   la libération inconditionnelle des personnes arrêtées et la restitution de tous les biens emportés par les militaires lors des opérations de couvre-feu.

 « Depuis un moment, la ville de Butembo traverse une situation sécuritaire précaire. Nous assistons à des érections des positions militaires suivies  des couvre-feu sécuritaires ciblant la paisible population innocente. Suite à cette situation, la ville est devenue en tout cas invivable. Les civils sont arrêtés, leurs biens extorqués par les militaires. Nous venons de nous mettre d’accord avec les jeunes ici présents que nous allons faire une liste des recommandations aux autorités urbaines. C’est entre autres exiger la libération sans condition des jeunes arrêtés, la restitution des biens emportés aux propriétaires», affirme Franck Mukendi, président de cette structure.   

Environ une trentaine des jeunes ont été arrêtés par les forces de défense et de sécurité dans la partie nord de la ville de Butembo lors des opérations du couvre-feu.

Elisha Kindy