Butembo : le collectif des médias dénonce la recrudescence des attaques contre les journalistes

Des agressions contre les journalistes se multiplient à Butembo, ville de la  province du Nord-Kivu. Depuis le début de l’année en cours six cas d’attaques contre les journalistes ont été répertoriées. La dernière en date a visé monsieur Muhindo Isaac Bin Ngeve,  directeur de la Radio Télévision Graben Butembo, RTGB.

C’était   la nuit de mardi au mercredi 30 septembre 2020 aux environs de 21h 30′ sur le boulevard Président  de la République tout près de la clôture de Kafekite, lorsque la victime revenait de son service à moto taxi.

Cette agression a été perpétrée  la nuit de mardi à mercredi 30 septembre 2020 aux environs de 21h 30′ sur le boulevard Président  de la République tout près de la clôture de  Kafekite, lorsque la victime revenait de son service à moto taxi.

Le taximan complice a volontairement conduit  son client vers ses bourreaux,  porteurs d’armes blanches, témoigne Muhindo Isaac Bin Ngeve. Il s’est arrêté en cours de chemin près des bandits qui ont  menacé  de mort le confrère avant de le dépouiller de tous ses biens.

Ils l’ont par après abandonné sur la rue   avant que ceux-ci repartent sur la même moto et le même taximan qui transportait notre confrère. Le Collectif des Médias de Butembo condamne ce nième cas d’agression contre les journalistes et appelle les autorités à garantir leur sécurité. Monsieur Kid Mutuka, Coordonnateur de cette structure invite également les responsables des médias à emménager leur grille de programme pour prévenir les attaques nocturnes de leurs agents.

« Les journalistes qui prestent la nuit devraient passer nuit à la radio. Dans le cas contraire ils doivent souscrire à un abonnement auprès d’un taximen bien connue et identifiable », conseil Kid Mutuka.

Pour rappel, dépuis le début de l’année en cours six cas d’attaques contre les journalistes ont été répertoriées. Au mois d’Aout 2020, un journaliste et un technicien de la Radio TélévisionElimu, sont tombés entre les mains des hommes armés, au Quartier Vungi, en Commune de Mususa.

Un mois avant c’était une  journaliste à la Radio Evangélique de Butembo, REB,  qui a été victime de vol. Tout comme les deux premiers,  elle a été dépouillée  de certains de ses matériels, dont un téléphone portable.

En février 2020,  Mademoiselle ChancyMulonda, journaliste à la Radio Télévision des Grands Lacs, a été  aussi agressée par deux hommes armés vers 21h d’un mercredi 12 février 2020. Une attaque qui est intervenue un mois après celle d’Alice KAPISA, à l’époque, journaliste et directrice de la Radio SALAMA de Butembo.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE