Butembo : les souvenirs de l’hôpital Matanda après le décès de Pierre Pay-Pay

Décédé le samedi 2 septembre à Bruxelles à Belgique, Pierre Pay-Pay restera à jamais gravé dans les mémoires du personnel de l’hôpital Matanda à Butembo.  Réputé pour sa générosité, il avait payé de sa propre poche la construction de la maternité de cet hôpital dont le bâtiment est baptisé Saint Pierre en souvenirs à ce dignitaire du grand Kivu.

C’est avec grande consternation que le secrétaire administratif de cette formation sanitaire, Mastaki Kizito dit avoir appris la nouvelle de la disparition de cette icone. Il garde de lui les souvenirs d’un homme vraiment généreux.

« Nous sommes et nous resterons très reconnaissant à son égard, il a réalisé une œuvre si grandiose ici à l’hôpital Matanda, nous citons la maternité Saint Pierre, c’est lui qui l’avait construit sur fonds propres. Voilà pourquoi nous avions baptisé ce pavillon Saint-Pierre pour que nous puissions continuer à nous souvenir de lui », rappelle Mastaki Kizito.

Non seulement il avait entièrement financé la construction de cette maternité, Pierre Pay-Pay Wasyakasighe l’avait aussi équipé en matériels médicaux. « Un bel exemple qu’il laisse aux autres notables du Nord-Kivu », interpelle le secrétaire administratif de l’hôpital Matanda.

« Nous demandons à tous les autres notables de toujours se faire manifester par les œuvres sociales comme les hôpitaux, écoles, centres de santé…quand vous mourrez il faut que nous puissions nous rappeler de vous à travers vos œuvres, c’est-à-dire il faut construire un monument pour soi-même ».

Surnommé P3, Pierre Pay-Pay Wasyakasighe avait également contribué à la construction de la bibliothèque de l’Université Catholique du Graben. Il était jusqu’à sa mort président de la Fondation Universitaire du Graben.

Jackson SIVULYAMWENGE