Butembo : Violation des normes de construction, plusieurs immeubles sont entrain de s’affaisser (Ir Julien Kahighana)

Une panique s’est emparée des voisins d’un immeuble à cinq  niveaux qui a connue des fissures de ses vitres la soirée de vendredi 12 juin 2020. Cet édifice en chantier appartenant à un certain Japhet Sindani a connu des fissures  à tel point que ceux qui étaient dans ses parages ont redoutés de son effondrement.

   Cet incident réveille le débat autour de la problématique du respect des normes par les maîtres d’ouvrages  et les constructeurs de Butembo.

L’Ingénieur Julien Kahighana, enseignant à l’Institut des Bâtiments et Travaux Publics, IBTP Butembo, déplore l’insouciance  des maîtres d’ouvrages,  des ingénieurs et architectes  qui négligent les  études préalables avant de construire. « Ces études impliquent   le dimensionnement de l’immeuble, la fondation pour évaluer la capacité du sol à supporter l’infrastructure », explique l’Ir Julien. « Cette étape est sanctionnée par la remise d’une note de calcul. Ce qui ne se fait pas à Butembo », dénonce l’expert.

Cet expert déplore également le mercenariat de certains clients qui se brouillent avec les techniciens et cherchent à imposer leur volonté en violation du plan de construction.  

L’Ir Julien Kahighana invite le service de l’urbanisme à imposer  les notes de calcul avant d’octroyer toute autorisation de bâtir. « Les vies humaines sont exposées aux différents risques d’effondrement des immeubles qui poussent comme de champignon à Butembo », conclu l’Ingénieur Julien  Kahighana.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE