Les résultats des examens d’Etat déjà disponibles en province éducationnelle Nord-kivu II

Après une longue attente, les résultats de la province éducationnelle Nord-kivu II sont en fin disponibles depuis la soirée du samedi 9 septembre 2023.
Dans les rues de la ville de Butembo les cabines de recharge des crédits étaient pleines à craquer. Des élèves finalistes pressés de savoir leurs résultats ont afflué vers les points de vente.

Pour la province éducationnelle Nord-kivu II, 3 lauréats d’institutions différentes ont obtenu entre 86 et 82. Il s’agit de Mumbere Muhani Désiré élève à l’Institut Kambali option scientifique, qui a obtenu 86 pourcent. Mumbere Molo Jérôme élève au petit séminaire Tumaini Letu de Musienene en option Latin-philosophie avec 84 pourcent, en fin Kambale Bahamwiti samuel de l’Institut Mukulya ville de Beni en section Vétérinaire.

Cette soirée, La voix de l’UCG a rencontré certains élèves célébrant leurs réussites et ceux endurant le chagrin de l’échec.

Mouillé, puis saupoudré au lait, Daniel Mbonzi et sa famille célèbrent la réussite du diplôme. Avec 50 pourcent le jeune garçon ne sait comment contenir sa joie

< < Comme vous voyez, je suis en joie. Je faisais l’option Technique sociale à l’Institut Masikilizano j’ai obtenu mon diplôme avec 50 pourcents. Je me vois deja étudiant en faculté de droit à l’UCG_ >> s’exclame t-il

Même satisfecit pour Muhindo, élève ayant obtenu aussi 51 pourcents en option construction à l’Institut Matengenezo.

<< C’est en tout cas une joie immense. Je remercie Dieu pour cette réussite . Si vous me voyez mouillé, je suis en joie avec mes amis et ma famille. Je compte aussi faire l’institut du bâtiment et des travaux publics en option d’ architecture>> indique t-il.

Bien, qu’il rate son diplôme monsieur Kambale garde encore ce sourire d’espoir. Il compte retourner à l’école pour poursuivre les cours avec les autres

<< moi j’ai raté mon diplôme. Je remercie toujours mon Dieu car il nous est recommandé de lui rende gloire en chaque circonstance. Ça n’a pas été mon tour cette année, j’ai compris ça de cette manière. Toutefois, je compte poursuivre avec les études c’est pas la fin du monde >> espère t-il

Soulignons que la publication des résultats de ces examens d’État est intervenue dans un climat de discovenance entre les autorités de l’EPST et les inspecteurs correcteurs qui contestaient les résultats publiés par les autorités car disent-ils  » ne relèvent pas de la réalité  ».

Elisha Kindy & Julienne Muhima