×

Manifestations Anti-Monusco : le député Rémy Mukweso présente ses condoléances et exige des enquêtes

Manifestations Anti-Monusco : le député Rémy Mukweso présente ses condoléances et exige des enquêtes

Des condamnations se multiplient après la perte de 13 personnes parmi lesquelles 10 civils et trois policiers de la MONUSCO mardi 26 juillet en ville de Butembo, au Nord-Kivu.

Le député national Rémy Mumbere Mukweso présente ses condoléances aux habitants de Butembo et dit partager leur douleur. Cet élu du peuple condamne avec un ton ferme la répression sanglante contre les manifestants pourtant pacifiques.

« En fait, les manifestations demandant le départ de la MONUSCO ne datent pas d’aujourd’hui. Rappelez-vous qu’en 2019 à Beni, la population s’était soulevée pour dénoncer l’inefficacité de la MONUSCO face aux massacres de la population par les ADF alors que cette MONUSCO est censée protéger la population. En avril 2021 à Butembo, ma ville,   la population avait observé 18 jours de grève, sans travail, sans école. Pour moi, c’était un préavis. Et à ce niveau, la MONUSCO devrait commencer à plier bagages. Mais cela n’a pas été le cas…La colère exprimée par la population est justifiée et légitime… Le message est passé. La MONUSCO doit partir »,  explique Rémy Mukweso.

 

L’élu de Butembo exige également une enquête sérieuse pour établir les responsabilités.

« Nous en tant que député nous allons mener des actions qui vont dans le sens des revendications de la population, le départ de la MONUSCO », promet-il.

Pour rappel, 9 corps des victimes des manifestations anti-Monusco du mardi 26 juillet dernier ont été  finalement enterré, sous tension,  dans la soirée de ce samedi 30 juillet 2022 au cimetière public de Kitatumba à Butembo

 

Georges Kisando Sokomeka

Share this content:

Vous avez peut-être manqué