Nord-Kivu : le maire de Butembo donne un conseil aux organisateurs de la série des manifestations contre les tueries

Les jeunes de Butembo, surtout ceux des groupes de pression sont encouragés à penser aussi à poser des actes de patriotisme comme le font ceux des autres villes qui ont spontanément soutenus les FARDC dans les offensives contre le M23. Réaction du maire de Butembo au lendemain du début d’une série des manifestations visant à mettre pression sur le gouvernement pour exiger la fin des massacres et de l’état de siège.

Le maire de Butembo, le commissaire supérieur principal Mowa Baeki Telly Roger n’a pas voulu commenter au micro les actions telles qu’annoncées par la synergie des associations et syndicats réunissant aussi les groupes de pression. Je ne veux pas faire un jeu de ping-pong en réagissant à des annonces si impopulaires et dénuées de civisme a-t-il brièvement répondu. Il recommande plutôt aux organisateurs de ces activités de faire ce que font les jeunes des autres villes qui ont plutôt posé des actions de patriotisme pour encourager les FARDC au front contre le M23. Il est déplorable que les jeunes de Butembo ne cherchent qu’à détruire a noté le maire sans commenter les actions annoncées.

Au niveau local, le maire a annoncé le début d’un projet de rébaptisation de toutes les rues et avenues de Butembo ou tout au moins les principales, pour rendre facile les interventions de la police. Il a par ailleurs épinglé les travaux qui sont effectués sur les routes de Butembo et qui demandent des fonds par le paiement des taxes diverses. Des actions qui ont besoin de l’appui de tout le monde mais hélas… s’est exclamé Mowa Baeki Telly. De ces actions on peut noter, outre les journées ville morte de jeudi et vendredi, le port des habits ou d’un insigne vestimentaire noir, l’appel à ne pas payer les taxes et impôts etc…

Emmanuel KATERI