Nord-Kivu: le PASA-NK justifie le retard dans la construction du laboratoire d’analyse de production de semences à l’UCG

Une forte délégation du Programme d’Appui au Secteur Agricole, PASA et ses partenaires, dont le Fonds international pour le Développement Agricole FIDA et les autres acteurs du gouvernement congolais oeuvrant dans le secteur agricole, a visité l’Université Catholique du Graben,UCG Butembo au Nord-Kivu,  ce samedi 07 mai 2022. Objectif s’enquérir de la mise en place  du  laboratoire d’analyse de production de semences de  mis en place dans le cadre de ce programme.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une supervision des cinq territoires du Nord-Kivu concernés par le PASA. A l’UCG, la délégation constate un retard dans la mise en œuvre du laboratoire d’analyse. Selon Dr Valantino Achanho, Directeur-Pays du Fonds International pour le Développement Agricole, ce retard est dû à la mauvaise interprétation de document du projet pour la construction du laboratoire d’analyse. Il promet de travailler sur cette question  afin de satisfaire la demande. Il sera question de dissocier l’achat des équipements à la construction du laboratoire  parce que, selon lui, la mise place du laboratoire des semences est un projet à part entière.

« L’université a un gros potentiel, il y a les chercheurs, c’est une institution sérieuse, donc elle doit bénéficier du projet. Nous avons  constaté comme quoi il y’ a eu une mauvaise interprétation des documents du projet par l’équipe du projet;  l’équipe du projet n’a pas été pragmatique pour pouvoir saisir le ministère de l’agriculture pour qu’ensemble avec le FIDA qu’on puisse discuter du problème », déplore-t-il, en s’interrogeant:

« Quel était le problème ? Le problème était simple. Ce que le projet a dissocié  l’achat des équipement du laboratoire et la  construction du laboratoire et de tout ce qui va avec.  Or la mise en place d’un laboratoire d’analyse des  semences c’est un projet en soi… Ça concerne l’achat des équipements , la construction des bâtiments   , l’installation des serres , la formation des utilisateurs de ces équipements pour qu’ils puissent faire des recherche et produire  les semences. Je pense que c’est cette clarification qu’on a  discuté avec l’équipe de projet.  Et donc notre venue est salutaire.  Nous allons approfondir cette question, je pense que très rapidement le projet va se délayer pour pouvoir satisfaire à cette demande », fait savoir Docteur Valantino Achanho .

Dr Valantino Achanh s’est dit satisfait du travail du PASA /NK car il atteint la plupart de ses objectifs, en terme de production agricole, la preuve est que , toute les variétés des semences achetées  à travers PASA ont reçu de réponses positives  de la part des bénéficiaires, a-t-il fait savoir.

Julienne Muhima

 

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE