Nord-Kivu : les musulmans attendent sereinement l’issu du procès des imams tués à Beni

Les musulmans attendent sereinement l’issu du procès des Cheik Ali Amin et Jamali Moussa assassinés respectivement en ville de Beni et dans l’agglomération de Mavivi en territoire de Beni. Le Cheik Assan Kisaka, responsable de la région islamique Butembo-Lubero l’a dit à l’occasion de la célébration lundi 2 mai 2022 de la Eid al-fitr, sanctionnant la fin du Ramadan.

Les musulmans attendent avec sérénité l’issu du procès des cheiks Ali Amin et Jamali Mussa qui se déroule au Tribunal de Grande Instance de Beni. Ils demandent à la justice de dire le droit lors du verdict attendu par toute la communauté musulmane de la région a déclaré Cheik Assan Kisaka.

‘‘ Nous voulons bien connaitre les vrais auteurs des actes ignobles qui ont été à la base de la mort de nos imams. Aujourd’hui après le sermon, nous nous sommes consacré à la prière pour la paix et même tout ce qui est signe de manque de paix notamment la mort de ces deux responsables de l’islam.’’

Par ailleurs, un musulman ne tue pas. Ceux qui tuent à Beni ou nom d’un certain islam radical ne savent pas que l’islam est naturellement pacifiste. Se servir de son nom est un prétexte qui ne tient pas la route indique le Cheik Assan Kisaka.

A l’occasion de la Eid al-fitr, les musulmans ont prêché la paix, le partage et l’appropriation de toutes les valeurs prônées lors du mois de ramadan a-t-il indiqué.

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE