RDC/Prévention contre les épidémies : « Aide-toi et le ciel t’aidera» (Mgr Sikuli Paluku)

Des agents pastoraux du diocèse de Butembo-Beni ont été capacité sur les pratiques et procédures de prévention et de contrôle des maladies, des épidémies plus particulièrement, à propos des enterrements dignes et sécurisés EDS. Le but étant de lier les cérémonies funéraires et la protection des participants. Jean Paul Kapitula, responsable du service de la protection civile en ville de Beni, a développé plusieurs thèmes sous la bénédiction de Monseigneur l’Evêque Sikuli Paluku Melchisédech. Tout s’est déroulé dans la salle SYPA, le lundi 09 Août,  où prêtres, religieuses, catéchistes, mouvements d’action catholique,…étaient présents.

L’église et la culture ayant des rituels propres, les leaders religieux doivent faire comprendre aux chrétiens que certaines pratiques comme toucher le corps, doivent être momentanément abandonnées pour la sécurité de tous. Telle est l’essence des thèmes développés par Jean Paul Kapitula, responsable de la protection civile ville de Beni.

« Les chrétiens doivent comprendre qu’ils ne peuvent plus toucher le corps ; que des objets, comme le drap blanc que l’on remet au défunt, ne doivent plus rentrer en famille mais brulés. Ils doivent respecter les mesures barrières comme le port correct du cache nez, se laver régulièrement les mains, la distanciation. C’est ce que Monseigneur l’évêque veut que vous fassions comprendre aux leaders de l’église », a dit Jean Paul Kapitula.

Pour Monseigneur l’Evêque Sikulu Paluku tout est simple pourtant. « Aide-toi et le ciel t’aidera » est le mot d’ordre. Car nous devons prendre soins de la vie que nous a offert Dieu. Le Berger de Butembo Beni nous en explique le sens : « Dieu nous donne tout. Il nous a donné la vie mais nous avons la responsabilité de veiller sur la vie qu’il nous donne. Nous devons nous approprier ce qu’il nous donne et en prendre soins. S’il m’a donné la vie, il ne faut pas que je la banalise. Dans les gestes habituels, nous pouvons arriver à nous protéger contre la maladie et surtout quand il s’agit des épidémies évitables en condition de respecter les mesures qui nous sont donnés par des experts. C’est assez facile d’ailleurs. »

Il ajoute que tout bon chrétien qui a foi en Dieu devrait pourtant croire à l’existence des maladies comme Ebola et Covid19. Car croyant à l’invisible par la foi, les épidémies elles, par contre, ont des signes visibles comme les symptômes et les morts. Monseigneur Sikuli Paluku, a donné l’exemple en se faisant vacciné en premier contre Ebola et Covid19. Il appelle les chrétiens à s’approprier les mesures barrières telles que le lavage régulier des mains, le port des cache-nez, la distanciation physique, etc.

HERVE MUKULU

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE