L’artiste musicien Mista Poa a passé une deuxième nuit en détention

L’artiste musicien Mista Poa a passé une deuxième nuit en détention

Kasereka Maliro connue sous le nom de scène  Mista Poa a passé sa deuxième nuit de détention en geôle  ce samedi 22 Février après son arrestation vendredi dernier . Il est reproché à cet artiste l’infraction d’imputation dommageable, selon son conseil Me Vianney Kanzira.

Me Kanzira contacté ce dimanche 23 février aux heures matinales par La Voix de l’UCG a fait savoir que l’accusé a été entendu sur PV le samedi 23 Février. Le    plaignant dans ce dossier c’est l’opérateur économique Gerome Bakwanamaha PDG des Ets Jerryson. Les deux parties seront confrontées ce lundi 24 février, fait savoir le conseil de Monsieur Poa.  Il est poursuivi pour avoir nui à la réputation de   Gerome Bakwanamaha  dans ses notes vocales sur WhatsApp. Et ce dossier date de plus d’un an.  Pour rappel  Mista poa est revenue  de Kampala depuis mardi 18 Févier pour participer aux obsèques de sa mère décédée la veille.  Il a été arrêté après l’ensevelissement de cette dernière à Butuhe vendredi 21 Février. Dans l’une de ses publications, avant son arrivée à Butembo, Mista Poa présentait déjà ce qui l’attendait et a écrit   : « Donnez-moilachanced’enterreraumoinsmamère, mêmes’ilfautquematêtesoitsacrifiée, jevousensupplie ». Pour rappel, Mista Poa s’est souvent  autoproclamé à travers  ses publications en ligne  comme étant le Président Mondial de la Jeunesse Nande. Une casquette sous laquelle il publiait souvent des clashs  audio pour faire  du buzz  sur WhatsApp   contre certains opérateurs économiques et notables de Butembo et Beni. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *