La capacité énergétique des villes de Butembo et Beni connaîtra un accroissement de 3 à 15 mégawats

Selon le Professeur Anselme Kitakya,  élu provincial  du Nord-Kivu et ministre  provincial honoraire en charge de l’énergie que les villes de  Butembo et Béni vont bénéficier d’un accroissement de leur  capacité énergétique.  Celle-ci passera de 3 mégawatts actuels à  15 mégawatts d’ici 2021.  Cet accroissement énergétique s’inscrit dans le plan mis en œuvre pendant le règne de Julien Paluku à la tête du Nord-Kivu.

«  A voir les prévisions que je connais bien, d’ici 2021 au plus tard, s’il y a pas de pondérable,  il y aura 12 mégawats de plus.  Et la deuxième phase de ce projet  sur la rivière portera à 25 Mégawats d’énergie pour Beni et Butembo », explique le ministre  provincial honoraire en charge de l’énergie.

En ce qui est de la centrale de Ivingu en érection à Lubero par Virunga SARL, à l’époque où il était encore ministre en charge de l’énergie, le Professeur Anselme Kitakya fait savoir que les travaux étaient très avancé et que d’ici là tout sera fait prêt. En ce qui est du raccordement de Butembo par Virunga SARL, cet élu provincial estime que le problème se situe au niveau administratif. « Energie du Nord-Kivu, ENK (ndlr la centrale alimente les villes de Butebo et Beni) et    Virunga SARL trouveront un terrain d’entent au moment opportun », ajoute le Professeur Anselme. Celui-ci a tenu ces propos au cours de la descente effectuée vendredi 21 aux cotés du maire de Butembo après l’attaque  des  miliciens armés de la micro centrale de Ivugha alimentant les villes de Butembo et Beni. Les assaillants ont ravis les téléphones des équipes de maintenance qui étaient de garde. 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE