Butembo : L’électeur ignore ce qui bloque, il a besoin de la sécurité (Prof Muhesi aux députés)

Butembo : L’électeur ignore ce qui bloque, il a besoin de la sécurité (Prof Muhesi aux députés)

Plus d’un  habitant de Butembo s’interroge sur le rôle des députés en cette période où l’insécurité est de retour dans plusieurs entités de la province. Pour le Professeur Kahindo Muhesi Augustin, les députés sont butés à des problèmes d’ordre institutionnel tel que la rareté des ressources pour leur permettre  de mener certaines actions parlementaires. Pour ce politologue, l’électeur ignore qu’est-ce qui bloque, il a besoin de la sécurité, explique-t-il.

« Il faut une certaine éducation électorale pour que d’un côté les candidats qui veulent être des députes sachent a quoi consiste cette vocation-là. Mais aussi de l’autre côté il faut que les électeurs sachent quel est le profil du député qu’il faut parce que finalement on n’a l’impression qu’on est élu sur base des critères qui ne tiennent pas débout et  qu’à la longue il n’y a pas un output qui sorte de la mandature des députés si ce n’est la tendance de vouloir recourir aux  vielles stratégies ville morte ou encore la stratégie de récupération des petites actions comme la construction des ponts » a dit le Professeur Muhesi.

Il invite les élus à agir en synergie et non en ordre dispersé. Aux électeurs, de voter aux prochaines échéances des personnes qui ont de l’emploi qu’importe leur appartenance politique et non qui vont en chercher à l’hémicycle.

Les élus font savoir quant à eux qu’ils font leur travail. « C’est le manque de volonté politique de l’exécutif qui torpille toutes les initiatives pour le retour de la paix » a fait savoir Me Mbenze Yotama, élu provincial de Butembo.

Georges Kisando Sokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *