11 avril 2021

LA VOIX DE L’UCG

La Radio Intelligente

Butembo : «La police a brulé un drapeau de la RDC et celui de la LUCHA lors de l’arrestation des militants » (LUCHA)

La troisième journée ville morte  a été  observée  sans faille en ville de Butembo ce jeudi 07 avril. L’arrestation des militants de la Lucha au cours d’un sit-in organisé la  nuit du mardi à ce mercredi n’a pas éteint la flamme de la résistance contre les autorités du pays et la MONUSCO jugées d’incapables pour en finir avec  les tueries contre les civils  à Beni. Les manifestants déplorent  le comportement de la police qui a saisie et brulé  le drapeau de la RDC qui flottait sur le lieu de la manifestation.

Arrêtés vers 01 heure pour violation de la mesure de  couvre-feu instaurée par le Chef de l’Etat pour lutter contre Covid-19, les militants relâchés le matin sont aussitôt  retournés au rond-point VGH pour continuer leur  sit-in. Ils déplorent la perdre de certains biens, argents et deux drapeaux brulés par la police.

« On a subi quelques tortures mais ce n’était pas très grave. Ce qui est déplorable  ce qu’ils ont pris nos biens, l’argent que les volontaires nous offerts, des vivres, des braseros,… ils ont brulé un  drapeau de la RDC et un drapeau de la LUCHA,… », dénonce Jean-Pierre Casma, militant de la LUCHA.

Ce sit-in bénéficie visiblement  d’un  soutien de la population car ce sont des volontaires qui apportent toute la ration alimentaires  aux militants en guise d’encouragement. Conserves, pains,  eaux, boisseaux gazeuses  voire  des billets de banque sont offerts aux manifestants qui ne jurent que par le départ de la MONUSCO.

 HERVE MUKULU

LIVE OFFLINE
track image
Loading...
×

Salut! Nous sommes la rédaction de la radio intelligente, la Voix de l'UCG. Si vous avez de nos services (Pub, Réportage, Magazine,...), veiller nous contactez.

× Votre préocutation svp!