Beni : Déogriatias Nyamwisi s’interroge sur la capacité des ADF à défier les FARDC

La reprise des massacres en ville de Beni et son intensification  dans le secteur Ruwenzori réveille la notabilité de la région. Un des fils de feu Enoch Nyamwisi, Monsieur Déogratias Nyamwisi s’interroge sur l’identité de ce rebelle qui ne cessent de défier l’armée dans une zone où la présence militaire est intensifiée. Où il y a anguille sous roche ou que la tortue s’est débarrassée de sa carapace s’interroge Déogratias Nyamwisi.

Photo droit de tiers

« Aujourd’hui on a tué dans la ville de Beni. À a peine cinq km du rond-point Nyamwisi, en diagonal de Paida où se trouve une grande base militaire. Et nous nous posons une seule question qui est ennemi qui a toutes les possibilités de passer à l’aveugle tous nos services de sécurité? Il passe l’ANR, le DMIAP, même les militaires se trouvant dans nos villages et quartier pour aller tuer dans la partie Rwangoma. Il est tout à fait inadmissible. Ou il se pourrait que le garde-parc s’est transformé en braconnier ou la tortue a cédé sa carapace ».

Dans cette situation, Déogratias Nyamwisi préconise la purge de l’armée.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE