Butembo grève pharmacies : l’Etat appelé à jouer son rôle régulateur du secteur économique

Grève des opérateurs économiques du secteur pharmaceutique à Butembo, l’Etat appelé à jouer son rôle de régulation. Invitation du Chef de Travaux Esrom Lonze, chercheur en droit de la concurrence. Il n’appartient pas aux opérateurs économiques de s’opposer à l’installation d’un autre opérateur indique-t-il. Il est toutefois aussi vrai qu’un opérateur économique qui vend en gros ne peut vendre en détail enfreignant les règles de la concurrence. 

Selon Esrom Lonze, il est contraire aux lois réglementant la libre concurrence, qu’un opérateur économique vend en gros et en détail. Une pratique de nature à exténuer d’autres opérateurs économiques par sa position dominante.  Dans une interview accordée, Esrom Lonze note la liberté d’accès au marché, mais une liberté réglementée insiste-t-il.

‘‘ En principe c’est contre la libre concurrence qui est favorisée par plusieurs lois du pays. Je fais allusion notamment à la loi de 2018 sur la libre concurrence et la liberté des prix qui veut que toute personne, tous les opérateurs accèdent librement à un marché quelconque. Au même moment, la même loi réprime des pratiques qui seraient de nature à exténuer d’autres opérateurs économiques pour qu’on se retrouve seul sur le marché, ou pour qu’il dispose d’une position dominante sur un marché quelconque et commence par la suite à abuser de cette position dominante.  Et donc, vendre en gros et directement aux consommateurs, serait contraire à cette liberté concurrentielle, à ce qu’on appelle les règles d’homogénéité en matière de concurrence qui veulent que toutes les entreprises bénéficient des mêmes chances en matière d’accès à un marché quelconque.’’. explique

Le chercheur invite l’Etat à jouer son rôle régulateur aussi bien dans le domaine des pharmacies que dans d’autres domaines dans lesquels les grossistes se comportent comme des détaillants en vendant directement aux consommateurs. Il recommande à l’Etat de jouer à l’arbitre espérant qu’il ne tolérera pas qu’un opérateur économique grossiste étouffe les semi grossistes et les détaillants.

Emmanuel KATERI

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE