Butembo/ Mois de la femme : le nombre des étudiantes accroit chaque année. Bientôt il y aura parité dans les statistiques à l’UCG

L’Université Catholique du Graben est une institution qui œuvre pour la promotion de la femme. Plusieurs facultés ont développé des politiques diverses pour encourager les filles à embrasser les études universitaires. Tel est le cas des bourses exclusivement réservées aux jeunes filles.

Dans une interview nous accordée à la clôture du mois de la femme, le Secrétaire Général académique de l’UCG, le Professeur Nissé Mughendi fait savoir qu’en date d’aujourd’hui le nombre des filles représente 42, 6% des effectifs des étudiants. D’encourageantes statistiques qui font espérer que bientôt les filles seront en nombre paritaire avec les garçons.

‘‘ Si on regarde la courbe de croissance de nos effectifs en faisant un recul depuis 20 ans, on peut remarquer que le taux d’étudiantes filles était seulement de 21.6 pourcents à 1996. Aujourd’hui nous en sommes à 42.6 pourcents. Bientôt ce sera la parité dans la population estudiantine. La croissance est énorme.’’ ; explique-t-il.

Crédit photo @Georges Kisando

Par ailleurs, il y a eu des politiques de promotion du genre à l’UCG. Ce qui justifie aussi cette croissance du nombre des filles à l’UCG.

‘‘ Du côté de l’Université Catholique du Graben il y a eu des programmes de promotion de la femme parce que par exemple il y a eu des bourses accordées uniquement aux filles. Particulièrement en faculté des sciences agronomiques.’’, ajoute Nissé Mughendi.

Le professeur Nissé Mughendi note que même le personnel de l’UCG est de plus en plus genré. Deux femmes professeurs c’est peu mais c’est déjà un bon début. Plusieurs assistantes et chef de travaux dont certaines sont doctorantes à l’UCG, dans d’autres universités du pays et à l’étranger, sans faire mention des autres femmes membres du personnel technique et ouvrier de l’Université Catholique du Graben.

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE