Butembo : Un musicien mécanicien appelle les artistes à travailler et non vivre de la mendicité

Concilier le métier de mécanicien et la profession musicale, c’est ce qu’a osé le jeune Isaac Matofali. A 22 ans, ce chanteur  a sur son actif plus de  17 titres en style afrobeat et Rnb. 

Isaac Matofali, connue sous le pseudonyme de scène Isaac SMB, n’a rien à avoir avec un artiste musicien lorsqu’on le croise  dans son garage enfilant sa salopette de mécanicien.  Il est toute la semaine plongée dans son travail. Il n’a du temps pour sa carrière  musicale que le week-end.

Isaac Matofali est fier de sponsoriser lui-même sa musique à travers son métier de mécanicien contrairement à certains de ses collègues musiciens qui vivent de la mendicité.

« Je suis un fils d’une famille des mécaniciens. C’est de là que je gagne ma vie et financer ma musique. Les musiciens ne doivent pas vivre de la mendicité. C’est déshonorant et indigne d’un artiste qui a ses mains pour travailler », explique le jeune artiste.

Musicien en herbe, Isaac Matofali ne tarit point d’imagination dans ses titres chantés en quatre langues.

« Mes titres sont en Anglais,  Kiswahili, Kinannde et en Kikonzo ; ndlr dialecte parlé en Ouganda », fait-il savoir.

Il est possible de vivre   de sa profession, la mécanique en exerçant sa passion en musique, réitère le jeune mécano. Il ne tourne pas du tout le dos à tout éventuel sponsoring pour faire avancer sa carrière musicale.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE