ESU/Butembo-Beni : les étudiants de la faculté de médecine de l’UOR et l’UOS seront orientés à l’UCG

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, ESU, est arrivé à  Butembo ce jeudi 28 octobre. Muhindo  Nzangi Butondo a été accueilli à l’aérodrome de Rughenda par  la sous-conférence des chefs d’établissements de l’ESU Butembo, des étudiants et une foule immense, tous enthousiasmés  d’accueillir  l’enfant du village  aujourd’hui ministre de l’ESU qui se distingue  par les réformes  dans son secteur.  S’adressant à la presse à sa descente d’avion, le patron de l’ESU dit séjourné à Butembo pour clôturer l’année académique 2020-2021.

 

Aussitôt arrivé, le ministre de l’ESU a eu un échange avec les chefs de  conférence de l’ESU à l’hôtel Auberge.  Il a planché son adresse de 45’ sur  les différentes décisions  prises pour redorer les blasons ternis du secteur sous sa tutelle  entre autres la fermeture des facultés de médecine non viables.
Selon Nzangi Butondo,  au Nord-Kivu, seules trois universités sont autorisées  d’organiser les études en  médecine. Il s’agit de l’Université Catholique du Graben, UCG Butembo,  l’Université de Goma, UNIGOM et l’Université Libre des Pays des Grands Lacs, ULPGL Goma.

« A Goma les étudiants de La Sapiensia on les oriente à l’ULPGL. Pour  les autres  établissements de Goma,  tous les étudiants  sont orientés à l’UNIGOM. A Butembo, les étudiants de l’UOS et de l’UOR sont orientés à l’UCG », a fait savoir le ministre Nzangi.

 

Le ministre de l’ESU dit avoir donné des instructions claires aux recteurs et directeurs généraux  des différentes institutions afin de lutter contre le vagabondage des étudiants.

 

Il a enfin réitéré sa détermination de  fermer les portes de toutes  les institutions non  viables dans un avenir très  proche.

Georges Kisando Sokomeka

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE