Butembo : la Société de microfinance TID offre des nouvelles opportunités aux écoles pour se relever des effets de la Covid-19

Butembo : la Société de microfinance TID offre des nouvelles opportunités aux écoles pour se relever des effets de la Covid-19

C’est ce lundi 12 octobre que les élèves ont repris le chemin de l’école sur toute l’étendue du pays. La société de micro finance Trust Investiment Developement, TID en a profité pour témoigner sa disponibilité à accompagner les écoles à se relever du choc de la Covid-19.

Les managers de cette société ont été présents dans certaines de ses écoles partenaires au premier jour de la rentrée des classes en remettant des effets classiques et des kits de protection contre la pandémie du nouveau coronavirus. Un acte qui a réjouit les bénéficiaires tels que Sœur Katungu Mwamini, directrice de l’Ecole Primaire Notre Dame de l’Assomption.

« Nous remercions la TID qui nous a apporté des masques et des fournitures scolaires. C’est depuis trois ans que nous travaillons avec cette entreprise. Elle nous soutient énormément pour la construction de trois salles de classe qui seront bientôt achevées  et le reste suivra », explique-t-elle.

Alfred  Kamate Siviri, Directeur Général de TID,  fait savoir que cette société tient à faire savoir aux écoles qu’il  est possible de relancer l’année sans beaucoup de stress.

« Nous allons  les accompagner avec des produits non financiers. Il s’agit des petites  formations  pour les monter comment faire un plan de reprise  d’activités. Nous avons également des produits financiers ; la TID a prévu un produit en termes de crédit de relance en moyen terme ; un crédit qui peut aller au delà de 12 mois et qui va permettre à ces écoles à se maintenir », rassure Alfred Siviri.

Alfred Siviri rassure que la TID travaille avec les écoles  dans son rayon d’action à savoir Bunia, Beni, Butembo et Lubero. Il précise que  cette société a déjà bancarisé la paye des frais scolaires et du salaire   des enseignants, ces derniers bénéficient des  crédits salaires (crédit moto) et les écoles partenaires accèdent aisément au  crédit habitat pour la modernisation de leurs infrastructures.

Georges Kisando Sokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *