11 avril 2021

LA VOIX DE L’UCG

La Radio Intelligente

Butembo : une nouvelle approche dans la recherche des causes de l’infertilité de l’homme désormais à l’UCG

Une nouvelle approche dans la recherche des causes des anomalies du spermogramme est désormais à explorer à l’Université Catholique du Graben, UCG Butembo dans le  Nord-Kivu.

C’est un examen qui aide à rechercher les causes de l’infertilité de l’homme en ce moment où il y a des plus en plus des hommes qui présentent des problèmes d’infertilité. Ce nouvel examen expérimenté par Dr Philémon Matumo à l’issu de ses recherches, peut être fait au Centre Universitaire de Diagnostic de l’UCG.

Dr Philémon Matumo, médecin traitant au service de gynéco obstétrique de l’hôpital de Matanda, enseignant à l’UCG et spécialisant, indique qu’aux examens qui se faisaient déjà dans la recherche de la cause de l’infertilité chez l’homme, il faut aussi explorer la sérologie à anti corps anti spermatozoïde.

Les anti corps anti spermatozoïdes sont produits lorsque la barrière hémato testiculaire est perturbée par une obstruction, une infection ou un traumatisme explique Dr Philémon. Ces anti corps détruisent les spermatozoïdes, à en réduisant la motilité ou la mobilité. Cet examen dont Dr Philémon parle aide à détecter s’il n’y a pas ces anti corps qui s’attaquent aux spermatozoïdes explique-t-il.

‘‘ Il s’agit là d’une cause depuis longtemps ignorée ici chez nous. De tous les examens qu’on faisait jusque-là ici chez nous, il pouvait arriver qu’ils soient tous normaux. Que ces examens ne signalent rien de particulier et la cause de l’infertilité de l’homme n’est pas trouvée. Mais sous d’autres cieux, on faisait déjà cet examen anti corps anti spermatozoïdes que nous avons pensé introduire dans nos recherches et cela produit des résultats appréciables. Et donc ce test là nous aide à voir si l’homme est entrain de produire des anti corps contre ses propres spermatozoïdes ou si c’est la femme qui en produit contre les spermatozoïdes de l’homme, puisqu’en effet, la femme peut aussi les produire et ils nuisent à ces spermatozoïdes de l’homme.’’

Dr Philémon mentionne qu’après cet examen, un traitement médical peut aider à inverser l’équation.

‘‘ Après la positivité de ce test, il y a un régime de traitement que l’homme doit suivre pour renverser cette situation.’’ Dr Philémon rappelle également que dans les études qu’il mène, deux autres examens ont été introduits il y a trois mois de cela.

‘‘ c’est notamment, le dosage de marqueur du plasma séminal, l’alpha glucosidase pour ce qui est de l’évaluation de l’état fonctionnel de l’épididyme, tout comme le dosage du fructose pour l’état fonctionnel de la vésicule séminale.’’

Ainsi, encourage-t-il la crème médicale de Butembo à s’approprier l’examen de la sérologie à anti corps anti spermatozoïde, et aux couples en difficulté de conception de consulter parce que plusieurs problèmes d’infertilité peuvent trouver solution.

Emmanuel Kateri

LIVE OFFLINE
track image
Loading...
×

Salut! Nous sommes la rédaction de la radio intelligente, la Voix de l'UCG. Si vous avez de nos services (Pub, Réportage, Magazine,...), veiller nous contactez.

× Votre préocutation svp!