Butembo : Deux présumés miliciens, qui se réclament de la Véranda Mutsnga, arrêtés par les services de sécurité

Les services de sécurité ont immobilisés deux présumés miliciens la soirée de samedi 09 Mai  en cellule Vuvatsi au quartier Matembe dans la partie Ouest de la ville de Butembo. Il s’agit de Kasereka Évariste et Kavutya Kikuku qui ont avoué  avoir œuvré respectivement au sein de la milice UPLC du seigneur de guerre Kilalo et du groupe Mazembe.

Les deux jeunes gens, qui ont la vingtaine d’âge,  disent avoir intégré la Véranda Mutsanga depuis qu’ils ont quitté le maquis. Ils ont été arrêtés par l’Agence Nationale des Renseignements, ANR/Butembo pour avoir menacé de mort un paisible citoyen dans un bistrot à Vuvatsi.

 « Les miliciens du groupe UPLC de Kilalo m’avaient  pris en otage de retour du champ. Après m’avoir soumis à des travaux forcés, ils m’ont demandé de choisir entre intégrer ce groupe et mourir. C’est ainsi que je n’avais plus d’autre choix que de m’enrôler afin de   préserver ma vie »,  explique de Kasereka Évariste.

 Il ajoute qu’il a, par après,  quitté la brousse après avoir enduré plusieurs souffrances dont la faim. «Après le maquis j’ai intégré la cellule de la Veranda Mutsanga de Vuvatsi pour ma socialisation dans la communaut, », a témoigné Kasereka Évariste au bureau de l’ANR avant son transfèrement, avec son complice,   à la cour opérationnelle du Nord-Kivu à  Beni. Ils avaient sur eux des gris-gris, une lance pierre, deux couteaux et des habits à haillon.

La Véranda Mutsanga nie toutes ces accusations et fait savoir qu’elle n’a  aucune cellule à Vuvatsi. «Nous ne reconnaissons pas l’appartenance de ces jeunes présumés miliciens à notre groupe. Il s’agit des fausses accusations pour chercher à discréditer la Véranda », a lancé Shafi Musitu, l’un des leaders de ce groupe.  

Georges KISANDO

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE