Etat de siège : l’attaque de la colline ancestrale de MUTHENDERO est un acte de guerre contre la communauté Nande (Kyaghanda)

L’association culturelle KyaghandaYira dénonce les attaques attribuées au combattants ADF contre la colline de Mutendero en chefferie de Bashu, territoire de Beni, l’un des sites sacrés pour lesNande/Yira.

Il s’agit d’une profanation  de ce site et une  déclaration de guerre contre la communauté Nande, a fait savoir Me Gédéon Mwasasi, Président du KyaghandaYira à Butembo.

« Il s’agit d’un acte grave. Tous les membres de la communauté doivent prendre conscience que nous sommes vraiment attaqués. Il s’agit d’une déclaration de guerre. Il s’agit d’une situation inacceptable. Il faut rester soudés vaincre la peur, rester sur nos gardes. Et envisager l’autodéfense qui est un devoir constitutionnel. Le plus grand échec à éviter c’est de céder à la  peur », explique Gédéon Mwasasi.

Pour rappel, des présumés combattants des forces démocratiques alliées (ADF)  ont attaqué  la localité de Muthendero. Six civils tués, trois autres blessés et des maisons incendiées. C’est le bilan qui illustre l’incursion sanglante des assaillants dans ce lieu sacré de la communauté Yira. Parmi les victimes figurent Kathembo Kamali, un gardien de coutume du clan des Vasukali, indique notre source dans la zone.

L’armée congolaise n’a rien communiqué à propos de l’attaque qui pousse la population à se déplacer vers des zones censées être sécurisées dont la ville de Butembo.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE