Etat de siège : le député Mumbere Mukweso exige une audience en flagrance contre les meurtriers du militant Mumbere Ushindi

Le député national   Rémy MUKWESO condamne   le meurtre du militant de la LUCHA Mumbere Ushindi abattu le lundi 24 Janvier en ville  de Béni, lors d’une manifestation anti état de siège réprimée violemment par la police .

Cet élu de Butembo exige l’organisation d’une audience en flagrance afin que les auteurs de cet acte ignoble subissent la rigueur de la loi. En « En demandant d’être sécurisé, Mumbere Ushindi a été tué », déplore Rémy MUKWESO. Il condamne énergiquement l’interpellation de 12 autres militants de la LUCHA à Butembo ce mardi 25 janvier 2022 et exige leur libération sans condition.

Une vingtaine de manifestants dont des mineurs interpellés lundi 24 janvier, ont été libérés l’avant-midi de ce mardi 25 Janvier 2022.

Ces personnes étaient poursuivies pour troubles à l’ordre public lors d’une manifestation contre l’état de siège et l’insécurité en ville de Beni.

Leur libération est intervenue sans aucune amende. Cependant quelques personnes considérées comme cerveau moteur de cette manifestation sont maintenues en détention.

Georges Kisando Sokomeka

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE