Etat de siège : le maire sortant laisse en caisse près de 4 milles 500 dollars pendant que son prédécesseur lui a laissé 15 milles dollars américains

Cérémonies de prise de pouvoir des nouvelles autorités nommées par le Président de la République dans le contexte de l’Etat de siège décrété le 06 mai 2021.

C’est l’esplanade de la mairie de Butembo qui a accueilli ces cérémonies présidées par le commandant des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, compagnie défense ville de Butembo.   Les nouveaux  bourgmestres des communes ont été également installés. Dans son mot, le maire en sursis Me Sylvain Kanyamanda a survolé la situation sécuritaire de son entité qui demeure, selon lui,  calme depuis le démantèlement du phénomène Kasuku. 

En ce qui est de l’état de la caisse de la mairie, le tandem Mbusa Kanyamanda et Patrick Tsiko ne laisse aucune dette et le solde sur le compte du trésor public équivaut à plus au moins 4 milles 500 dollars américains.

 «La ville n’a aucune dette en banque  et que la ville a à l’instant un  montant de neuf millions deux cent quarante deux milles deux cinquante six   Francs Congolais en banque. C’est rien mais ça va vous aider à bien commencer votre mandat pour atteindre les objectifs vous assigné par le Chef de l’Etat », a-t-il fait savoir.

Retenez qu’à leur entrée en fonction en 2018  Mbusa Kanyamanda et Patrick Tsiko ont hérité de 15 milles dollars des mains de Sikuly’Uvasaka Makala.

C’est le commissaire supérieur Mowa Roger nommé  Maire adjoint qui a été installé à la tête de la mairie de Butembo à l’absence du Commissaire supérieur principal Katunda Sébastien, décédé quelques jours après sa nomination. Dans son mot, il a sollicité l’accompagnement de la population pour la réussite de la mission lui confiée par le Président Félix Tshisekedi.

Rédaction