Lubero: Des enseignants sèchent les cours et font 100 Km pour percevoir leur salaire à la TMB Butembo

Bancarisation des salaires des enseignants, le calvaire sévit encore pour les écoles fonctionnant dans les agglomérations périphériques en territoire de Lubero. Obligés de chaumer les cours, enseignants et chefs d’établissement parcourent des longues distances pour atteindre les banques. C’est le cas pour les professionnels de la craie de la sous division de Manguredjipa qui reçoivent les frais de fonctionnement des écoles et leurs salaires à peu  près 100 Km à la TMB BUTEMBO.

Une vingtaine des chefs d’Etablissements et enseignants  de la Sous Division d’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel de Njiapanda présent à Butembo ne savent pas regagner leur milieu d’origine sans leur salaire   logés à la TMB Butembo. Depuis dimanche 08 Mars, ils attendent  que TMB Butembo débloque leur argent«  Nous percevons une fois pour toute notre salaire  après trois mois pour ne pas engloutir tout l’argent dans le transport car le ticket coute 60 dollars américains. Nous sommes arrivés à la TMB, on nous a dit qu’on ne va payer qu’un seul mois. Cet argent ne peut pas couvrir les frais de transport », explique l’un de ces enseignants.   Le Chef de la Division de l’EPST Nord Kivu II Adaku Dawa Yose recommande à la Banque de matérialiser la vision de standardisation de la paye des enseignants à savoir le rapprochement du bénéficiaire à son salaire sans une tierce personne.

Pour le Gérant de la TMB Butembo l’argent est bel et bien logé dans cette banque. Il ne reste que l’harmonisation des fiches de paye, a-t-il rassuré.

Georges KISANDO

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE