Nord-Kivu : « Indiscrétion des services étatiques, monnayage des dossiers, impunités », la population de Kirumba dénonce

Troisième jour sans activités socio-économiques en commune de Kirumba, au sud du territoire de Lubero, ce jeudi 12 mars 2020. C’est après la mort par balle d’un opérateur économique de la place, dans la nuit du lundi au mardi 10 mars 2020, une mort qui a conduit à des soulèvements des populations. 4 civils sont morts et des dizaines de blessés civils, militaires et policiers.   La journée de ce jeudi 12 mars a été calme  contrairement au mardi et mercredi qui ont connu des agitations. Une bonne partie de celle-ci a été consacrée à des consultations avec la délégation du comité de sécurité provincial venu de Goma avec les représentants des couches de la population. Tout a été dit au sujet des causes de l’insécurité à Kirumba : indiscrétions de certains services étatiques, monnayage des dossiers, impunités des auteurs des exactions et d’autres choses à ne pas dire à haute voix. Un des grands moments de la journée, dans l’après midi, c’était le meeting dirigé par la délégation venue de Goma. ” Nous avons récolté toutes vos doléances et des solutions vont être trouvées à vos problèmes “, a dit maître Lumbu Lumbu Jean-Paul,  chef de la délégation. Plus de 20 questions ont été posées par des citoyens en colère, questions autour des plaintes répétitives sur l’insécurité.      Dans ce meeting, la population de Kirumba a été appelé au calme et à vaquer librement à ses activités.

Ghislain RAMAZANI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE