Nord-Kivu : un service de contrôle et de lutte contre les Armes Légères et des Petits Calibres fonctionne à Beni-Butembo

Les détenteurs illégaux d’armes ont la chance de les remettre à qui de droit sans crainte de subir des poursuites judiciaires. Assurance de monsieur Bujo Rugubuzo, Chef de Poste Principal adjoint au sein de la Commission National de Contrôle de Lutte Contre les Armes Légères et des Petits Calibres qui fonctionne dans les enceintes de la mairie de Butembo, province du Nord-Kivu.

Ce service national opérationnel dans la partie Nord de la province du Nord-Kivu délivre des attestations de non poursuivable à quiconque apporte volontairement son arme auprès de ce service, explique Bujo Rugubuzo.
« Dans les perspectives de ce service figure la réinsertion professionnelle des détenteurs illégaux des armes de guerre que certains considèrent comme gagne-pain. Retenez ce service se charge également du marquage des armes détenues par les forces de défense et de sécurité. Ce marquage porte sur le pays de fabrication et le dernier utilisateur », fait-il savoir.
Selon lui, le marquage consiste à donner une identité à l’arme pour assurer sa traçabilité. Il précise que des checkpoints seront très prochainement installés au niveau des postes d’entrées et de sortis au pays notamment les aéroports, les ports et les postes frontaliers.
Georges Kisando Sokomeka