RDC: La MONUSCO est une mission de honte (Député Tembos Yotama)

Le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé la prorogation du mandat de la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (MONUSCO) pour une année supplémentaire. Dans une résolution adoptée vendredi 18 décembre avec 14 voix pour et une abstention (Russie), les membres du Conseil de sécurité ont décidé de prolonger le mandat de la MONUSCO jusqu’au 20 décembre 2021.

Le député national Tembos Yotama se dit déçu de cette  décision de la prorogation du mandat de la MONUSCO.

Pour cet élu de  la ville de Butembo, en province du Nord-Kivu,  la MONUSCO n’a pas su empêcher le génocide de Beni. Tembos Yotama au téléphone de la Voix de l’UCG fait savoir que la population n’attend rien de cette mission.

« Les pauvres citoyens sans défense sont sauvagement  tués à quelques mètres des bases de la MONUSCO à Beni dans une indifférence totale des casques bleus. L’histoire retiendra que la MONUSCO a été une mission de honte pour les Nations Unies et une mission impopulaire car souvent renouvelée contre la volonté des congolais. Cette mission a failli à sa mission, elle a montré ses limites dans la protection des civils surtout en ville et territoire de Beni. Et nous n’attendons rien de cette  mission », tranche fermement le député Tembos Yotama .

Retenez que les priorités stratégiques de la MONUSCO dans ce nouveau mandat sont centrées autour de deux objectifs : protéger les civils et appuyer la stabilisation et le renforcement des institutions étatiques en RDC ainsi que les principales réformes en matière de gouvernance et de sécurité.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE