Nord-Kivu : L’Afrique devrait arrêter de penser que son sort est le fruit du complot des occidentaux (Prof Muhindo Mughanda)

Nord-Kivu : L’Afrique devrait arrêter de penser que son sort est le fruit du complot des occidentaux (Prof Muhindo Mughanda)

Le continent noir doit apprendre à  compter sur lui-même plutôt que de rester pleurnichard pense le Professeur MuhindoMughanda, Docteur en sciences politiques et en relations internationales. Pour lui, le problème de l’Afrique est essentiellement culturel. La Voix de l’UCG l’a rencontré à l’occasion ce 25 mai de la journée mondiale de l’Afrique.

Le professeur Muhindo Mughanda, enseignant visiteur à l’UCG, estime que les théories complotistes font reculer l’Afrique. Une certaine opinion en Afrique, que ce soit des habitants ou des dirigeants,  laisse croire que l’image écorchée de l’Afrique et sa situation de pauvreté sont le fait d’un complot ourdi par l’occident.

Le professeur Mughanda dénonce une sorte d’auto racisme qui fait que les Africains n’ont pas de considération et de fierté ni pour eux même ni pour l’Afrique.

« Il y a en Afrique une sorte d’auto racisme. L’africain se néglige, il néglige son voisin qui a des bonnes idées… Je vais rappeler que feu le professeur Kalume (de l’UCG Ndlr) venait de mettre au point un vaccin contre les tiques, qu’on appelle en langue locale « eshonguha ». Mais personne n’a parlé de ca avant sa mort. On valorise les gens seulement lorsqu’ils ne sont plus. Jeter seulement un coup d’œil sur le système commercial de Butembo (ville du Nord Kivu, Est de la RDC Ndlr) vous constaterez que chacun a son entreprise avec un seul nom. Essayez d’imaginer que tous ces millions avaient été mis ensemble dans des grandes entreprises. On ferait le poids. Et après vous dites qu’on ne nous aime pas. Il n’ya pas de complot, je crois qu’il s’agit d’une structure mentale qu’il faut arriver à changer. »

Pour Mughanda, il faut des dirigeants réellement panafricains, et un mental tourné vers l’Afrique mais sans être autarcique.

Le professeur Mughanda, tout en ne réfutant pas l’idée qu’il y a une main noire dans le malheur de l’Afrique, estime que tout se passe malheureusement avec la complicité des Africains. Et cela ne leur est pas excusable. Un voleur des deniers publics n’a pas besoin d’un occidental derrière lui pour voler, personne n’interdit aux congolais d’exploiter leur leurs vastes espaces arables pour l’agriculture, tranche le prof Mughanda.

Il prêche une Afrique forte dont l’avènement attendra que le peuple africain apprenne à résoudre ses problèmes par lui-même.

Emma Kateri

One thought on “Nord-Kivu : L’Afrique devrait arrêter de penser que son sort est le fruit du complot des occidentaux (Prof Muhindo Mughanda)

  1. Oui il est temps que l’Afrique prenne conscience de son sort au lieu de rester gingnard, et attribuer son malheur à l’homme blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *