ESU : l’Université Catholique du Graben est la seule institution du Grand-Nord autorisée à organiser les études en faculté de médecine

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) vient de publier la liste de  16 universités dont les facultés de Médecine sont déclarées viables sur l’ensemble du territoire national.  Une décision ressortie dans la circulaire  numéro 033, rendue publique vendredi 17 septembre.

Il s’agit de l’une  des recommandations  des états généraux de l’ESU  tenus à Lubumbashi du 10 au 14 septembre 2021.

Les 16 Universités jugées viables sont :

L’Université Catholique du Graben (UCG),

L’Université de Kinshasa (UNIKIN),
L’Université de Lubumbashi (UNILU),
L’Université de Kisangani (UNIKIS),
L’Université Catholique de Bukavu (UCB),
L’Université Protestante du Congo (UPC),
L’Université Evangélique en Afrique (UEA),
L’Université de Kikwit (UNIKIK),
L’Université Officielle de Bukavu (UOB),
L’Université de Goma (UNIGOM),
L’Université de TSHUMBE (UNITSHU),
L’Université Kongo (UK),
L’Université de Mbandaka (UNIMBA),
L’Université Libre de Pays des Grands Lacs (ULPGL),
L’Université de Kindu (UNIKI), enfin
L’Université Officielle de Mbujimayi (UOM),

Cette  mesure interdit le recrutement des étudiants dans les Universités dont les facultés de Médecine sont déclarées  non viables entre en vigueur dès l’année académique 2021-2022.

Cependant, des dispositions ultérieures vont préciser les modalités de réorientation des étudiants des classes montantes des établissements frappés par la mesure de fermeture de la faculté de médecine vers les universités viables appelées à poursuivre les enseignements en médecine.

Georges Kisando Sokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *