Butembo : le personnel soignant très prudent à ce temps d’épidémies

Le personnel soignant des centres de santé est devenu de plus en plus conscient du respect des mesuresbarrières pendant cette périodeépidémiologiqued’Ebola et pandémique de covid 19. Ils se fient aux pratiques hygiéniques de protection recommandées sous épidémie Ebola mais aussi aux mesures barrières instaurées sous la covid 19. Quant aux malades ils tiennent encore à ce qu’ils passent par le triage d’abord, pour ensuite être permis d’entrer dans la structure sanitaire ou d’aller en isolement. Nous avons rencontré ces prestataires de santé à l’occasion de la célébration de lajournée internationale de la santé et sécurité au travail ce mercredi 28 avril 2021.

Kambale Lumoka, technicien de laboratoire au centre de santé Shangiliyeni, dit ‘‘se laver les mains avant d’entrer dans la structure sanitaire pour ensuite aller s’habiller conformément aux normes requises à un prestataire de santé. Le malade, avant d’avoir accès au centre de santé, doit se laver les mains ensuite passer au triage duquel viendra la décision de l’admettre aux soins ou bien de l’isoler. Lorsqu’il se présente aux enceintes du laboratoire, le technicien de laboratoire doit porter les équipements de protections.’’

Le médecin traitant au centre de santé Salongo a révélé que : « Pendant cette période de la maladie, il procède de la même manière que pendant Ebola. »

Il dit appliquer la distanciation entre médecin traitant et malade.

Etant hygiéniste au centre de santé shangiliyeni, avant de nettoyer il porte les équipements de protection entre autre le bonnet, les bottes, le masque et les gants.  Il dit avoir changé de méthode de protection pour renforcer cette dernière. Par exemple avant il ne portait qu’une seule paire de gants pour travailler mais aujourd’hui il est obligé de les doublés, il porte les gants du ménage en premier ensuite ceux des examens.

Guilaine Raxane Kavunga

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE