Butembo : le réseau des medias pour le développement a organisé une table ronde entre les journalistes et les autorités de l’ordre publique et sécuritaire de la ville de Butembo

Le réseau des medias pour le développement a organisé une  table ronde entre les journalistes et les autorités des services ayant la mission de maintenir la mission de l’ordre public et assurer la défense. L’objectif  c’est écouter les attentes des uns et des autres dans les services de leurs fonctions.

Dans son intervention le journaliste et président de l’UNPC Butembo Rashidi Amuri Kasongo a demandé aux services étatiques de garantir aux professionnels de médias la sécurité  et la protection et la justice dans l’exercice de leurs fonctions.

De leur part les services de sécurités représentées par le commandant de la PNC ville de Butembo, le commissaire supérieur principal Polo Ngoma Di Ntoto, appellent les medias de Butembo d’être  rassembleurs dans l’exercice de leur métier. L’organisateur cette activité, le REMED, s’est dit satisfait des échanges du jour qui au départ n’a pas cru à la franchise de la part des uns et des autres. Je vous propose d’écouter Jean Baptiste Kiyana gestionnaire du projet UNESCO – REMED au micro de Julienne Muhima Imani : « Au niveau Réseau de medias pour le développement, nous attendons des services de l’ordre, et de sécurité, de protéger les journalistes, d’assurer leur sécurité, de faciliter le travail des journalistes.  Que les journalistes exercent leur métier sans contrainte ; les journalistes ont le devoir de respecter les règles qui régissent leur métier, les code et déontologie du journaliste. Si vous exercez bien votre métier c’est-à-dire vous respectez les règles, vous n’aurez pas des problèmes avec la police ou les FARDC. »

Julienne Muhima