Butembo : Les militants de la LUCHA dénonce l’escroquerie de la société ENK

‘‘Si la société Energie du Nord Kivu n’est pas à la hauteur de produire du courant électrique qui puisse satisfaire ses abonnés, elle doit céder le terrain.’’ C’est l’une des  recommandations couchées dans un mémorandum que la Lucha section de Butembo a adressé au directeur financier de la société ENK.

Ces revendications ont été à la base  d’une marche pacifique de la Lucha Butembo ce vendredi 13 Mars. Les manifestants, moins de 10, dénonçaient disent-ils, la mauvaise qualité du courant que produit ENK à ses abonnées à Butembo et Beni. Selon les manifestants, les coupures intempestives de ce courant causent d’énormes dégâts à la population.

Ils ont déposé leur mémorandum au bureau de ENK. Gérôme Malule qui était parmi les manifestants, indique que la Lucha qualifie également d’escroquerie, la vente des compteurs à ses consommateurs.  Notons que c’est la deuxième action de la Lucha Butembo devant le bureau de ENK. Ces militants  estiment que leurs recommandations ne sont jamais prises en compte par cette société.

Ils promettent passer aux actions de grande envergure, si rien n’est fait pour rétablir la population dans ses droits d’accès à une énergie de qualité. La LUCHA invite ainsi  le gouvernement Congolais à  libéraliser le secteur de l’énergie, afin de permettre aux autres sociétés de s’installer à Butembo. Le mémorandum de la LUCHA a été reçu par l’un des agents de ENK qui a promis le transmettre à sa hiérarchie.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE