Butembo : Les occupants d’une moitié du quartier Matembe en commune Vulamba exposés à un déguerpissement imminent

Plusieurs habitants des villages GhuleGhule, Vusumba, Visiki, Vulhelhethi et Mutsira Wa Mbuli ; dans le bas fond de la commune de Vulamba à l’Oust  de Butembo restent agités depuis le vendredi dernier, suite à déguerpissement en gestation. Cela fait suite à un conflit foncier opposant messieurs  Martin MUTHWE et KAVOTA  Trudo dont le jugement a été rendu en faveur de Trudo.

 Les occupants de ce terrain conflictuel estimés à des centaines des ménages  s’opposent farouchement à l’exécution de ce jugement et passent ainsi  nuit à la belle étoile. Le bourgmestre de la commune de Vulamba parle d’un vieux conflit qui date de 1999.

Selon le constat réalisé dans tous ces villages par la Voix de l’UCG, la population en colère a déjà obstrué les routes par des troncs d’arbres et parsemé des croix et  tracts un peu partout. Dans le village de Ghuleghule, jeunes et vieux passent nuit autour du feu dans le carrefour principal de la contrée.

Quelques rites coutumiers sont exécutés sur le lieu, a constaté notre reporter. Des tam-tams, des grêlons, ainsi que des flèches y sont bien installés. Une expression traduisant visiblement l’opposition de la population contre l’exécution du jugement rendu par la cour d’appel de Goma, accordant le droit de jouissance de plus de 5 collines à monsieur Kavota Trudo.

Selon l’un des manifestants, tous les vassaux concernés ont reçu chacun une copie de la correspondance, annoncent le déguerpissement. « Tous les vassaux ont reçu une copie annonçant le déguerpissement, c’est ainsi que nous avons décidé de nous installer ici et attendre ce qui pourra arriver » explique cet habitant.  Selon cette même source, le gagnant du procès, Monsieur Trudo était pourtant un  vassal de Martin Muthwe, car il était soumis au payement d’une   chèvre en guise de redevance annuelle.

Et depuis le vendredi 03 Avril, les hommes de ces villages ont interdit les activités champêtres sur ce lieu. Le bourgmestre de la Commune de Vulamba parle d’un vieux conflit de plus de 20 ans. Il invite les manifestants à s’adresser à la justice que de créer une psychose dans son entité.

Suspension des activités sur le terrain conflictuel par le greffier divisionnaire

Il sied de mentionner que monsieur Martin Muthwe qui se réclame propriétaire et seigneur  avait déjà entamé le lotissement sur ces collines conflictuelles.  Toute fois l’arrêt de ces travaux a été ordonné par le greffier divisionnaire, a confié le bourgmestre de Vulamba. En rappel, depuis quelques mois, nombreux conflits fonciers ont rebondi en ville de Butembo. La Voix de l’UCG revient là-dessus ce mercredi 08 Avril  avec un chercheur qui fait savoir 60 % des terres urbaines de Butembo sont exposées aux déguerpissements suite aux conflits terriers.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE