Butembo/Manifestation Anti MONUSCO : les propriétaires des maisons pillées expriment leur désolation

Les propriétaires des maisons vandalisées lors de la marche anti Monusco expriment leur désolation après des actes qui ont visé leurs propriétés. Les dégâts sont énormes après les manifestations anti-Monusco à la suite desquelles 12 personnes ont trouvé la mort à Butembo mardi 26 Juillet. Les maisons touchées sont presque toutes au centre-ville de Butembo et au quartier Bel air ici à  Butembo.

La désolation est exprimée ce mercredi 27 Juillet 2022 par certains  responsables de ces maisons que La Voix de l’UCG a rencontré.  Des agents de la Monusco entrent dans ces maisons préalablement équipées par les bailleurs, indique ce gérant de l’une des maisons vandalisées rencontré le matin de ce mercredi consterné devant cette maison accueillant des voisins qui y viennent pour exprimer leur compassion. C’est un pillage systématique qui y a été fait. La maison est vandalisée de son portail jusqu’au cuve des WC en passant par la literie et les fenêtres, témoigne t-il.

« Hier il y’a eu pillage systématique,  on pille la maison, ils ont tout emporté, ils n’ont rien laissé, vraiment  ils ont tout pillé.  Les équipements de la maison  ne sont pas pour la MONUSCO, c’est pour nous les bailleurs. La MONUSCO vient seulement avec sa valise et  c’est tout », dénonce un homme de troisième âge dont la maison a  été vandalisée sur l’avenue du Centre.

« Dans ma maison il y avait des congélateurs, des lits, télévisions, garde-robe…En ce qui est des réparations à apporter, vraiment pour la réparation, l’état congolais doit réparer », ajoute un autre bailleur sur Avenue Mikundi.

D’autres propriétaires ou gérants des maisons contactés ne se sont pas offert à notre micro. Dans le quartier Lumumba seulement, dans les avenues Mikundi et des Martyrs, 4 maisons ont été copieusement pillées et détruites. D’autres maisons et appartements des particuliers ont été vandalisés sur avenue Kiombwe, sur avenue Beni, en cellule Bel air et peut-être ailleurs.

Julienne Muhima

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE