Butembo/ retombées Ebola et Covid : les maladies de mains sales ont considérablement diminué suite au lavage des mains

Les maladies de mains sales ont considérablement diminué dans l’aire de santé de Masiki, située en zone de santé de Katwa. D’après les autorités sanitaires sur place, cela fait partie des acquis de la riposte contre l’épidémie d’Ebola et de la pandémie de COVID-19 riposte au cours de laquelle, une forte campagne de sensibilisation a été menée pour le lavage de mains.

En marge de la journée mondiale de l’hygiène de mains qui sera célébrée ce 05 mai, l’infirmier Katsetse Cosmas du Centre Hospitalier Masiki, fait observer que la pratique du lavage de mains est devenue une habitude dans la communauté. Elle a pour ce faire, contribué à la diminution considérable des maladies des mains sales, à l’instar des verminoses.  « Le lavage de mains nous a déjà beaucoup aidé dans la lutte contre les maladies des mains sales comme les verminoses et les parasitoses. Ces maladies ne sont plus fréquentes dans nos structures, nous pouvons estimer entre 5 et 6 cas par mois, contrairement aux chiffres enregistrés auparavant.  Donc, elles ont diminué de fréquence grâce à cette pratique que la population s’est déjà appropriée, s’est-il réjouit lors d’un entretien avec la Voix de l’UCG.

La journée mondiale du lavage des mains est célébrée le 05 mai de chaque année. Son but premier est de maintenir une visibilité mondiale autour de l’importance de l’hygiène des mains dans les établissements de soin et dans les communautés.

Jackson SIVULYAMWENGE  

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE