Butembo : une bourse pour les élèves qui seront inscrits en foresterie de l’Itav l’année prochaine

Les enfants qui ont réussi la classe de 8ième année, qu’on appelait deuxième année C.O. dans l’ancien système, avec 70 pourcent ou plus et qui voudraient faire des études de foresterie peuvent postuler à une opportunité de bourse qui leur sera accordée l’année scolaire 2021-2022. C’est ce que nous a confié l’abbé Norbert Ndavaro, enseignant à l’UCG, chercheur et doctorant en monitoring et conservation de la biodiversité.

Les élèves de 8ième année ayant obtenu 70% ou plus, de nationalité congolaise et pouvant résider à Butembo qui s’inscriront en option foresterie de l’Itav vont bénéficier d’une bourse du Club des Amis de la Forêt CAF Congo.

 Selon l’Ingénieur l’Abbé Ndavaro, qui est le facilitateur entre l’Itav et CAF Congo, cette bourse rentre dans le souci pour l’Itav de participer plus efficacement à la gestion de la biodiversité en général et surtout à l’aménagement et la gestion durable de la réserve forestière de Mususa connue sous le nom de la réserve de l’Itav.

 Ces élèves pourront également profiter de l’appui des mêmes partenaires s’ils poursuivent leurs  études universitaires à UCG dans le département des eaux et forêts. ‘‘CAF Congo avec ses partenaires de Parmer Family Trust des Etats Unis en Californie, sur base du plan d’aménagement élaboré par l’Itav pour la réserve forestière de Mususa, connue sous le nom de la réserve de l’Itav,  a pris l’option de soutenir quelques élèves, donner une subvention scolaire à ces élèves qui seront inscrits l’année prochaine en troisième année de foresterie. Cela est une bonne opportunité à saisir. Elle nous permet aussi en tant que faculté des sciences agronomiques dans le département des eaux et forets de pouvoir disposer d’une pépinière d’apprenants.’’, explique-t-il.

L’abbé Ndavaro revient sur les conditions à remplir pour être admis à la bourse. ‘’Naturellement il faut être de nationalité congolaise, il faut avoir un âge qui varie entre 12 et 15 ans, avoir réussi en deuxième année secondaire, aujourd’hui on parle de la classe de huitième avec plus de soixante dix pourcents, il faut résider en ville de Butembo ou dans ses environs. Ceux qui sont loin de la ville peuvent aussi postuler à condition de venir s’établir à Butembo et d’étudier à l’Itav. La prise en charge familiale est au compte des parents, la bourse ne concerne que les frais d’études. ’’, précise l’Abbé Ndavaro.

Sachez que le délai va jusqu’au 15 septembre pour s’inscrire à cette bourse. Les élèves qui n’auront pas eux leurs résultats scolaires à cette date peuvent tenter leur chance en prenant provisoirement inscription à l’Itav sur base des côtes du premier semestre.

Emmanuel KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE