COVID-19/État d’urgence : « le chef de l’Etat peut se passer du congrès s’il s’avère que certains élus sont porteurs du Virus (Professeur Malonga dans Talk-Hebdo)

L’état d’urgence sanitaire  décrété par  Félix Tshisekedi sur l’ensemble du territoire national « pour faire face à la pandémie de coronavirus qui met en péril par sa nature et sa gravité la santé de la population  » expire le 24 Avril prochain. 

A la veuille de cette date le débat  est alimenté par la procédure que le Président devra adopter afin de reconduire cet état d’urgence au regard de la flambée des cas du coronavirus en ville de Kinshasa.

 Pour la Professeur Abbé Muhindo Malonga Telesphore, Docteur en droit constitutionnel, « le Président de la République n’aura pas d’autre choix que de recourir au congrès pour prolonger la mesure d’état d’urgence. Dans le cas contraire il se basera sur  la disposition de  la constitution lui octroyant le pouvoir de prendre (les mesures urgentes, nécessaires pour faire face à cette situation) », explique le Professeur Muhindo Malonga.

Pour mieux comprendre la profondeur et la légalité de l’ordonnance présidentielle, le magazine d’actualité Talk Hebdo   coproduite par Moto Tv  et la Voix de l’UCG reçoit  ce dimanche 19 Avril le Professeur Abbé Muhindo Malonga Telesphore.

 Ce chercheur, détenteur de deux thèses en droit et en théologie qui assume la présidence de la société civile est à suivre coûte que coûte ce dimanche de 13H15 à 14H00 sur la Voix de l’UCG et en rediffusion le lundi de 19H15 à 20H00. 

Georges Kisando

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE