ESU: des innovations de l’Instruction Académique 024 portant orientations et directives de l’année académique 2022-2023

 

C’est parti avec l’année académique  2022-2023 sur toute  l’étendue de la  république. Le lancement officiel a eu lieu ce vendredi 06 Janvier 2023 sur toute l’étendue du territoire national à l’Institut supérieur pédagogique de la Gombe ( ISP/ Gombe).

Devant des différents acteurs  de l’Enseignement  Supérieur  et Univers (Secrétaire Général à l’ESU, des directeurs des services, des Recteurs et Directeurs Généraux, des membres du corps académique et scientifique ainsi que des  PATO, José Mpanda ministère de la recherche scientifique représentant le ministre ESU a lancé  officiellement  l’année académique. » Je déclare ouverte au nom de mon collègue le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) l’année académique 2022-2023 sur toute l’étendue du territoire national de la RDC », a déclaré le ministre de la Recherche scientifique et innovations technologiques,

 

Il a réaffirmé l’engagement du Chef de l’Etat et du gouvernement à poursuivre les efforts de réformes et de modernisation dans ce secteur et la mise en œuvre de l’accord de Bibwa conclu en avril 2021 entre les bans gouvernemental et des représentants de l’ESU et recherche scientifique.

 

« Cette année académique s’ouvre avec la consolidation des efforts de l’arrimage au système de Licence-Master-Doctorat (LMD) dont le Premier ministre a pris un décret autorisant ce système », a indiqué le ministre Mpanda,invitant toutes les parties prenantes de l’ESU à s’impliquer pour la bonne gouvernance des établissements de l’ESU en matières académique, financière, administrative, patrimoniale et de recherche.

Des grandes innovations dans l’instruction académique 024

L’année académique qui  vient d’etre lancée est dotée de l’instruction académique 024 portant orientations et directives de l’année académique 2022-2023. Cette instruction dispose de 330 directives à l’instar de l’instruction académique 023 de 2021-2022 qui avait plus de 200 directives.

Ces 330 directives sont réparties en six chapitres consacrés sur la mise en œuvre du système LMD, les domaines de l’administration et patrimonial des établissements de l’ESU, la formation, la recherche, domaines des étudiants et finances ainsi que la vie au sein des établissements tant publics que privés de l’ESU.

Cette instruction 024 lancée est une  boussole de conduite de ce secteur de l’ESU au cours de ladite année académique. Elle  détermine que « les frais académiques seront fixés cette année académique par le ministre de tutelle et non le Conseil des partenaires (COPA) ».

 Le ministre de l’ESU qui est auteur de cette instruction recommande la mise en œuvre du logiciel des délibérations et des évaluations, la transition dans l’organisation du 3ème cycle en passant de l’ancien système au nouveau système, la mise en place dans les établissements des Cellules d’assurance-qualité avec obligation d’organiser l’auto-évaluation qui sera suivie de l’évaluation extérieure.

 

Cellule de communication