Incidents sécuritaire à Butembo: la population a trouvé comme si nous n’avons pas une force pour la sécuriser (Commissaire PNC Nord-Kivu)

Les faits qui se sont produits à la prison centrale de Kakwangura qui a connu une évasion spectaculaire et l’attaque des éléments de la police à la barrière de Kangote sont de nature à remettre en cause l’efficacité de la police aux yeux de la population. Aveu   du Commissaire Provincial de la police au Nord-Kivu en mission de service à Butembo ce mercredi 17 août.

Le Commissaire Divisionnaire Adjoint ABA VAN ANG s’est ainsi exprimé au cours d’une parade spéciale à l’intention des policiers de Butembo. Il a interpellé les policiers après l’évasion massive des détenus à la prison attribuée à l’ADF et l’embuscade des policiers à  Kangote par des miliciens mai-mai .

“La population a trouvé comme si nous n’avons pas la force qui nous sécurise, qui sécurise nos biens. C’est vrai. Il fallait que je vienne réveiller mes hommes pour montrer comment ils doivent travailler”, a-t-il fait savoir.

Dans sa causerie morale, le Commissaire Divisionnaire, a instruit les participants à renouer des bonnes relations avec la population en renforçant le mariage civil-policier pour dénicher les ennemis de la paix dans la ville. Une minute de silence a été observée en mémoire des  policiers tués.

Cinq policiers ont trouvé la mort, vendredi dernier à Butembo au lendemain d’une évasion massive provoquée par une attaque rebelle contre la prison de Kakwangura.

Georges Kisando Sokomeka