JM des bénévoles, les autorités sanitaires accusées de tourner le dos aux services de 650 volontaires

La Journée mondiale du bénévolat ou Journée Internationale des bénévoles et des volontaires est fêtée tous les 5 décembre depuis 1985. La journée du bénévolat fournit l’opportunité de mettre en lumière les réalisations de millions de bénévoles dans leurs associations et d’encourager davantage de personnes à s’engager dans des activités de bénévolat. 

En ville de Butembo parmi les acquis de la lutte contre la l’épidémie d’Ebola, citons entre autres le transfert aux autochtones de l’expertise des professionnels venus de partout. Ces derniers ont ainsi créé depuis à peu près un semestre ce qu’ils dénomment Club des Volontaires contre les épidémies. Une structure qui vient appuyer les efforts des autorités sanitaires en ressources humaines. Il s’agit exactement de 650 volontaires, explique Jules Vahukehya, qui en ait le coordonnateur.

 Ces bénévoles disent être confrontés à l’acceptation de la hiérarchie sanitaire.  Celles-ci sont accusés de tourner le dos à 650 bénévoles dudit Club, dénonce Jules Vahukehya.

« Nous avons approché les autorités de la Division Provinciale de la Santé, des zones de santé et des aires de santé, les uns se refusant la responsabilité d’autoriser nos prestations. Respectueux des principes, c’est comme ça que nous nous sommes réservés de nous lancer sur le terrain », explique    Jules Vahukehya.  

Cet expert des questions de santé fait savoir qu’il est paradoxal que les autorités sanitaires qui se plaignent de la rareté des moyens pour faire face au Covid 19 tournent le dos aux bénévoles qui ne réclament aucun sou de l’Etat.

La Voix de l’UCG a tenté sans succès de joindre le responsable de la Division Provinciale de la Santé, DSP, antenne de Butembo pour avoir sa version des faits.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE