JM protection des données : l’utilisateur est le premier responsable de la piraterie de ses données personnelles (Julien Kabuyaya, web entrepreneur)

Sur les réseaux sociaux et internet, les utilisateurs  sont à la base de la piraterie de leurs données personnelles qui conduit souvent au chantage et à l’escroquerie.

Tel est le rappel de Julien Kabuyaya, web entrepreneur et enseignant d’informatique à l’Université de l’Assomption au Congo. La Voix de l’UCG l’a rencontré à l’occasion de la journée mondiale de la protection des données célébrée chaque 28 janvier.

Avec l’avènement de l’internet et des réseaux sociaux, nous laissons des informations personnelles un peu partout. Même quand nous pensons avoir supprimés rien ne se supprime avec l’informatique. On peut toujours récupérer une donnée pour des faits malicieux explique l’informaticien Julien Kabuyaya.

« Dans le cadre de vous nuire quelqu’un peut garder jalousement une photo que vous pensiez avoir supprimé, il remet une photo ou fait un montage pour un chantage. Rien ne supprime sur internet, les données sont stockées quelque part dans des grandes machines », illustre Julien Kabuyaya.

Aucun concepteur ni logiciel ensoi ne devrait être pris comme responsable de la piraterie car c’est notre ignorance ou négligence qui en est la première cause.

« Nous condamnons souvent les concepteurs de ces messageries, le concepteur de Facebook, de WhatsApp, alors qu’en réalité, nous nous étalons de nous-même. Il n’y a pas de secret en nous-même. Le vrai problème de la sécurité informatique, ce ne sont pas les ordinateurs ni les outils mais l’homme », ajoute-t-il.

Actuellement, plusieurs millions des personnes quittent WhatsApp depuis que le partage des données avec Facebook a été annoncé. Julien Kabuyaya nous explique cette nouvelle politique.

« WhatsApp va garder sa même politique de confidentialité, de sécurité des données mais seulement il y a un accord entre WhatsApp et Facebook voulant créer une passerelle pour que les entrepreneurs qui font la publicité sur Facebook partagent la même pub sur WhatsApp. En croire ce que j’ai lis, il n’est pas question du partage des données personnelles des utilisateurs.», rassure  le web entrepreneur.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE