Lubero : l’armée envisage de reprendre ses anciennes positions occupées par les Mai-Mai FPP/AP

Les Forces armées de la République démocratique du Congo envisagent de reprendre toutes leurs anciennes positions actuellement occupées par les Mai-Mai des Forces patriotiques pour la Paix FPP/AP du général autoproclamé Kabido dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu. C’est ce qu’affirme le Colonel Kiwewa Mitela, Administrateur militaire du territoire de Lubero qui annonce pour bientôt l’arri

 

vée des troupes loyalistes à provenance de Kindu dans la province du Maniema. 

Il s’agit des soldats du 312ème bataillon des FARDC. Ces derniers avaient abandonné leurs différentes positions dans le territoire de Lubero pour rejoindre Kindu où ils étaient envoyés  en reconversion. Profitant de leur absence, les miliciens Mai-Mai ce sont fortement déployés dans toutes leurs positions; ils occupent pratiquement le ¼ du territoire de Lubero notamment dans le sud, fait savoir le Colonel Kiwewa Alain. 

« Nous avons constaté un activisme du groupe armée FPP/AP de monsieur Kabido qui pratiquement se déploie d’une manière un peu vertigineuse, on le retrouve pratiquement dans le ¼ du territoire surtout vers le sud et dans le graben. Nous avons fait un effort afin de savoir pourquoi ce déploiement massif, nous avons compris qu’ils ont occupé toutes les positions militaires qu’avait laissé  une de nos unités militaires envoyée à Kindu afin de suivre une reconversion », explique-t-il.  

Cette unité FARDC va bientôt revenir dans ses anciennes positions, assure-t-il mais sans donner une date précise quant à ce.  En attendant, les combattants de FPP/AP sont attendus dans la localité de Mbwavinywa où est érigé le site de cantonnement des membres des groupes armées qui ont adhérés au Programme Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (PDDRC-S). Entre temps, un calme relatif règne dans ce territoire après quelques cas d’affrontements signalés il y a quelques jours entre les éléments des Forces patriotiques pour la paix FPP/AP de Kabido et les autres groupes armés présents dans cette zone. 

Jackson SIVULYAMWENGE