Nord-Kivu : bientôt la campagne de vaccination contre Covid-19 à Butembo

La vaccination contre Covid 19 sera lancée à Butembo-Beni après plusieurs semaines d’interruption. L’annonce est du Directeur Provinciale de la Santé au Nord Kivu. En séjour à Butembo, Dr Janvier Kubuya a tenu la conférence de presse hebdomadaire sur Covid 19 et Ebola. Il note sa satisfaction de la diminution des cas pour les deux maladies mais reconnait que la grève des infirmiers est l’un des facteurs limite car les alertes ne sont plus remontées.

 

Il n’ya aucun cas de covid 19 ni d’Ebola dans le pool ou l’antenne de Butembo incluant Beni et Lubero. Quelques cas sporadiques de covid ont cependant été notifiés dans la partie sud de la province du Nord Kivu la semaine du 08 au 14 novembre dernier. Mais il ne faut pas déjà faire la fête car le dépistage n’est pas systématique et les alertes ne sont pas assez remontées.

Dr Janvier Kubuya pense que la grève des infirmiers et administratifs est l’un des facteurs qui font que les alertes ne sont pas assez remontées.

‘‘ Les alertes ne remontent pas au niveau de nos formations sanitaires. Et justement un des facteurs qui limitent la remontée des alertes c’est cette grève des infirmiers et administratifs au niveau des centres de santé. Là je parle de certains centres de santé.’’

Par ailleurs, en comparant les données d’Ebola 2018-2019 et celles d’aujourd’hui, il y a lieu de croire à une sorte d’immunité collective déjà acquise. En six semaines de la riposte contre Ebola à Beni 8 cas ont été notifiés dans 3 aires de santé indique Janvier Kubuya.

‘‘ La maladie n’est cantonnée que dans 3 aires de santé sur les 19 que compte Beni. Si je comparais les données d’aujourd’hui avec celles des épidémies précédentes, celle de 2018 surtout, en six semaines de la riposte, nous avions énormément des cas. Mais aujourd’hui, juste huit confirmés et les 3cas probables. Nous pensons que c’est grâce à la vaccination. Il y aurait une immunité collective que nous avons déjà développé.’’

D’autre part, cette 4ième vague dont on parle déjà, si elle atteint notre région, les populations non vaccinées pourraient être plus vulnérables. Dr Janvier Kubuya appelle la population à venir massivement se faire vacciner.

Emmanuel KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE