Nord Kivu : La police n’a qu’une jeep pour sécuriser plus d’un millions d’habitants de Butembo

La Police Nationale Congolaise commissariat urbain de Butembo n’a qu’une seule jeep fonctionnelle pour sécuriser cette entité du Nord-Kivu, qui compte plus d’un million d’habitants. Le charroi automobile de la police qui avait plus au moins cinq jeeps à bon état  il y a deux ans, n’en a plus qu’une seule. Quatre de ces pick-up sont déjà complètement déclassés et sont  ainsi immobilisés faute des moyens d’entretien.

Le commandant urbain de la police invite pour ce fait les élus du peuple de Butembo à faire le lobbying auprès des décideurs afin de répondre  à ce besoin. Pour le Colonel Richard MbambiKingana, les représentants du peuple se sont souvent caractérisés par des critiques acerbes contre la police au lieu de capitaliser cette énergie pour faire un lobbying sérieux en faveur de leurs électeurs.

Richard Mbambi réagissait ainsi à la lettre du député Promesse Matofali écrit au Gouverneur du Nord-Kivu pour solliciter la relève des éléments tracassiers de la PCR.

« Vous savez que nous avons un seul véhicule qui tourne  pour le moment. Les autorités, elles ont promis y répondre. Là je suis très content aujourd’hui. Ce sont mes autorités qui le disent. Et que font les élus du peuple ? Juste écrire  pour mentir. C’est pourtant leur job de faire le lobbying. Si c’est la même manière qu’ils luttent pour que Butembo  aient  le moyen de la sécurisation de la population,  nous aurions assez des véhicules pour la sécurité  de Butembo », explique le Colonel Richard Mbambi.

Une source de la police a fait savoir à La Voix de l’UCG que depuis l’avènement des animateurs actuels à la tête de la mairie, l’entretien du charroi automobile de la police est facultatif contrairement à l’époque du règne du  maire honoraire Sikuly’UvasakaMakala.

Georges KISANDO

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE