Nord-Kivu : « Les pratiques hygiéniques pour lutter contre Ebola tendent à chasser le cholera de Goma » (Dr J. Kubuya, DPS N-K)

A quelque chose malheur est bon dit-on. Les mesures d’hygiène pour lutter contre la propagation de la maladie à virus Ebola et Covid19 ont sensiblement diminué la prévalence des autres maladies dites des mains sales dans la province du Nord-Kivu. Comme le cholera qui était endémique à Goma, aujourd’hui il n’est plus assez présent. Révélation faite par Docteur Janvier Kubuya, directeur de la Division Provinciale de la Santé Nord-Kivu lors de la conférence de presse hebdomadaire sur les épidémies lundi 15 novembre à Butembo.

« Par rapport aux maladies dites des mains sales notamment le choléra. Nous avons sensiblement noté la baisse des nouveaux cas. Nous avons des zones où cette maladie existe de manière endémique notamment la ville de Goma et ses environs. Néanmoins, nous enregistrons rarement des cas de choléra aujourd’hui. C’est puisque la population a déjà adopté ces bonnes pratiques notamment de se laver les mains de manière régulière, de ne pas se saluer… », a expliqué Docteur Janvier Kubuya.

Il souligne que d’autres mécanismes sont en cours de mise en œuvre pour lutter efficacement contre les maladies des mains sales endémiques. Et comme, c’est pour le bien de tous, Docteur Janvier Kubuya appelle chacun à mettre la main à poche pour se protéger en achetant soit de l’eau ou du savon.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE