RDC : face aux rumeurs, la CENI fixe l’opinion

Face aux rumeurs de toutes sortes qui circulent sur les réseaux sociaux sur les opérations d’enrôlement en cours dans la partie Ouest de la RDC, la CENI fixe l’opinion. Dans un communiqué signé le 28 décembre, la CENI demande à la population de ne pas se fier aux rumeurs.

Car malgré le retard enregistré dans certaines zones, l’ouverture des centres d’inscription est effective dans  les 10 provinces concernées par la première phase dans l’aire opérationnelle 1. A savoir l’Equateur, Kinshasa, Kongo central, Kwilu, Kwango, Mai-Ndombe, Mongala, Nord-Ubangi et Tshuapa. La CENI souligne qu’elle s’active  à résoudre les problèmes qui se présentent et rassure que les centres d’inscription dont l’ouverture a été retardée seront autorisés à récupérer les jours perdus. Néanmoins, ce communiqué signé par Patricia Seya Mulela, rapporteur de la CENI ne dit absolument rien sur la qualité des photos sur les cartes d’électeurs tant décriés par les électeurs. Ces derniers se plaignent  d’une photo passeport en noir et blanc dont la qualité se rapproche plus des celles de machines d’échographie lit-on sur les réseaux sociaux.

Le Nord-Kivu inclus dans la zone opérationnelle 3, les opérations d’enrôlement sont prévues entre le 16 février et le 17 mars 2023 précise le calendrier électoral de la CENI.

Hervé Mukulu