RDC : «la population ne peut compter que sur elle-même avant de compter sur l’armée, la police », Cardinal Fridolin AMBONGO

Le cardinal Fridolin AMBONDO invite la population de l’est de la RDC à compter d’abord sur elle-même par un sursaut de conscience nationale. Il l’a dit à la presse ce lundi au sortir de l’audience qu’il a eu avec les députés de Beni et Butembo à l’évêché de Butembo ce lundi 30 décembre2019.

Face aux massacres en répétition, la population doit compter sur elle-même avant de compter sur l’armée et la police conseille le cardinal Fridolin Ambongo.

Il estime que la conscience nationale d’appartenance à un seul pays la RDC est plus forte que toute autre force. «La population ne peut compter que sur elle-même avant de compter sur l’armée, la police et la MONUSCO. Je crois que le premier garant de l’unité de notre territoire, c’est d’abord la population. C’est une conscience nationale que nous sommes des Congolais » a-t-il dit.


L’archevêque métropolitain de Kinshasa soupçonne aussi la connexion des conflits dans différentes provinces de la RDC et les inscrit dans le même cadre de balkanisation du pays rêvée par les ennemis qui organisent les tueries des civils à Beni.


Le cardinal Fridolin Ambongo demande à la population de soutenir les FARDC et la police tout en appelant cette population à rester vigilante et unie face au machiavélique plan de balkanisation de la RDC.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE